Prévenir le risque juridique

Entreprises : attention aux fraudes aux virements bancaires !

L’escroquerie n’est pas réservée aux particuliers, Entreprises, attention aux fraudes aux virements bancaires !

On connaissait déjà les arnaques au président où quelqu’un se faisant passer pour le président d’une société sollicitait un virement de l’un de ses collaborateurs, idéalement un secrétaire ou un stagiaire moins au fait des pratiques comptables de l’entreprise.

Aujourd’hui se développe une autre forme d’escroquerie, l’arnaque au changement de RIB. Cette pratique consiste à envoyer un mail en se faisant passer pour un fournisseur et à demander un règlement vers un autre RIB que celui habituellement utilisé.

Le bon escroc est particulièrement efficace et parvient à trouver des informations sur l’entreprise, son fournisseur et même parfois les factures en attente de règlement ! Il adresse la demande par mail avec une adresse très proche de celle du fournisseur, en changeant simplement un . en – par exemple.

Sont principalement visées des entreprises travaillant avec des fournisseurs étrangers.

Si cela vous arrivait, maigre consolation mais vous n’êtes pas seul ! Même un grand groupe comme Michelin s’y est laissé prendre! Sur les 5 dernières années, 2 300 plaintes ont été déposées.

Dans un tel cas, tout est une question de rapidité. Il faut :

  • Demander immédiatement à la banque le rapatriement des fonds (possible dans les 7 à 10 jours du virement, plus difficile après),
  • Déposer plainte auprès des services financiers de la gendarmerie ou de la police nationale.

Quelques conseils pour éviter de se retrouver dans cette situation :

  • Pour toute demande de changement de RIB pour un compte domicilié à l’étranger (par exemple quand votre fournisseur anglais vous demande de verser les fonds sur une banque située en République tchèque), contacter votre interlocuteur habituel pour confirmation,
  • Vérifier régulièrement la sécurité de votre système informatique,
  • Renforcez votre vigilance pendant les périodes de congés et le vendredi après-midi, jour de relâchement.

Cfdp Assurances